Le tatouage des sourcils : comment ça marche ?

Des sourcils parfaits, bien alignés pour un long moment, tel est la promesse du microblading ou tatouage des sourcils. Nous n’avons pas tous reçu des sourcils bien structurés et bien fournis de chez mère nature. Or, nous sommes plusieurs à vouloir cette touche de perfection.;.OR OrAucune crainte, la solution est à portée de main, le microblading. Homme ou femme, on peut se tatouer les sourcils à présent. Le tatouage semi — permanent qui permet d’orienter nos sourcils comme on le souhaite, mettre en valeur le regard en l’accentuant. Adieu la petite routine de chaque matin pour tracer les sourcils avec le gel et l’anti-âge, le microblading résout tout. Cette technique qui conquis de plus en plus de personnes, logique grâce à son effet embellissant, au fait qu’il facilite la routine concernant le maquillage. Pour ceux qui ne sont pas encore au courant des démarches d’un tatouage à sourcils et tout ce qui est autour, vous allez le découvrir dans cet article. Et si cela vous tente pourquoi ne pas essayer ?

Le microblading

Le microblading est connu sous plusieurs noms : technique 6D, tatouage semi-permanent des sourcils, tattoo brow. Cette technique consiste à la reconstitution naturelle des sourcils, pour une durée à long terme. On la pratique à la main, issue d’une gestuelle asiatique. À l’aide d’un stylo mécanique et des nano aiguilles munies de pigments, le microblading va prendre la forme des poils. Contrairement à un tatouage normal, l’aiguille ne s’enfonce pas aussi profondément et l’intervention ne provoque que quelques picotements. Cette technique s’adresse à toutes les dames et les jeunes filles qui ont des sourcils fins et clairsemés. Les femmes qui vivent avec une alopécie complète peuvent aussi entamer un microblading. Elle ne choisit pas de carnation de peau, tout le monde peut procéder aux reconstitutions de sourcil sans aucun problème. On oublie le traçage tous les matins avant de sortir de la maison et les kits sourcils pour le maquillage des yeux. Le microblading nous bénéficie donc d’un gain de temps à part des sourcils bien structurés. Fait à partir de pigments minéraux, cette technique permet de garder une couleur permanent, sans changement des sourcils. Le résultat est permanent et indécelable pendant un certain temps.

 Comment ça marche ?

Le microblading s’effectue à l’aide d’un stylo métallique et des nano aiguilles assemblées sur une même ligne, c’est ainsi que les sourcils sont reproduits de manière naturelle, structurée parfaitement. Tout d’abord, la technicienne dessine les sourcils, ensuite il pigmente les couches supérieures de l’épiderme avec les aiguilles. En effet, cette technique consiste à redessiner les poils un par un. Les poils tracés auront l’air naturels. Il existe aussi une autre technique de maquillage permanent des sourcils, c’est la micro pigmentation, ou la technique du point par point. Elle se déroule de la même façon que le microblading, et permet de combler les sourcils en retraçant leur ligne. Si vous avez peur de la douleur, il y a une crème anesthésiante en vente dans les pharmacies, elle est délivrée sous une ordonnance et à appliquer 1h avant le processus. Après une première séance, une retouche est proposée 1 ou 2 mois après selon le salon où vous irez. Cette deuxième séance est gratuite, elle est incluse dans le forfait. Le temps entre la première et la deuxième séance permettra aux pigments de se stabiliser et virer progressivement vers la couleur souhaitée. Si vos sourcils ne sont pas conformes à vos attentes après la première opération, il n’y a rien à craindre, la couleur va venir rapidement.

Pourquoi faire un microblading ?

Vous vous demandez sûrement pourquoi les gens sont attirés par le maquillage permanent microblading ? Voici quelques raisons qui poussent à le faire. À la recherche des sourcils parfaits, épais, peaufinés, bien structurés, on peut recourir au tatouage des sourcils. Tatouer ses sourcils apporte une ligne parfaite ; les rends plus épais, plus équilibrés et plus fournis. Pour vous, mesdames qui approchent la quarantaine, lifter votre regard en remontant la courbe de vos sourcils avec le microblading. Cette technique permet aussi de gagner en expressivité ; le sourcil étant considéré comme cadre du visage, on peut les tatouer pour se donner un peu plus d’affirmations. Contrairement aux horreurs qu’on peut observer dans la rue, c’est-à-dire des sourcils remplis et très noirs, la technique du microblading offre un rendu naturel avec de petits traits légers, fondus sous les vrais poils. La séance est inconfortable à cause des picotements des nano aiguilles et les vibrations de l’appareil, mais c’est supportable. Le microblading vous permettra d’économiser un peu en termes de maquillage, car vous n’avez plus besoin des kits pour maquillage de sourcils. Et bien sûr, plus de soucis au petit matin en ce qui concerne les sourcils.

Le microblading : les contre-indications

Il y a des conditions à respecter en ce qui concerne le maquillage permanent sourcils. Les pigments implantés dans les premières couches de votre peau prendront un peu de temps avant de se révéler et de faire apparaître la couleur. Pour que ces étapes soient achevées, il y a quelques consignes à respecter. Tout d’abord, interdiction d’exposer vos sourcils au soleil pendant une semaine après la première séance. Sinon votre tatouage risquera la dépigmentation ou l’hyperpigmentation, il sera estompé. Il faut éviter les cabines de bronzage et les rayons UV. Il est aussi interdit d’être en contact prolongé avec l’eau, évitez les séances de saunas et de hammam, les piscines, les huiles et les crèmes hydratantes. Il serait préférable que les femmes enceintes n’aient pas recours à ce soin. Les personnes atteintes de maladies de peau ; hémophiles ; celles qui consomment des anti coagulants doit éviter le microblading. Il faut penser à épiler les sourcils 3 ou 4 semaines avant la séance pour avoir une ligne parfaite. Le microblading est déconseillé lors de la saison d’été, pour ne pas altérer les pigments avec les rayons du soleil. Ce sont les points à respecter avant d’appliquer le maquillage permanent sur vos sourcils.

Les questions à poser avant de se lancer

Il ne faut pas prendre à la légère le choix d’essayer le sourcil maquillage permanent, comme toute autre technique de maquillage permanent. La première question est de reconnaître si le microblading est vraiment fait pour vous. Effectivement, cette technique s’adresse à ceux ou celles qui n’ont pas de poils au niveau des sourcils ou qui en ont peu. Si vous aviez des sourcils épais, il serait préférable de seulement les épiler et bien définir l’arc. La question suivante se porte sur la durée du traitement ; les traces du microblading peuvent être visibles deux ans après la dernière séance de retouche, mais au bout de six mois, les pigments commencent à s’estomper. Son aspect dépend de son entretien, si vous les retouchez tous les six mois, par exemple, l’effet durera encore plus longtemps. La question suivante est au sujet de l’épilation des sourcils. Il est conseillé d’épiler les sourcils avec une pince ou avec un fil, évitez la cire épilatoire. Et enfin, il faut savoir le prix d’une séance de microblading, le tarif pour les séances de retouches et les entretiens semestriels ; cela vous permettra de consacrer un budget spécial microblading. Attention, il faut consulter les spécialistes en tatouage des sourcils si vous comptez y avoir recours. Pour éviter les infections de la peau, il faut faire appel à un professionnel équipé par le meilleur matériel.